The art of physical and mental maintenance

L’apprentissage du style Wing Tsun Kung Fu dans les écoles de l’A.I.W.T.K.F., peut être séparé en trois étapes, qui se construisent l’une sur l’autre et qui forment un tout.

La première étape est l’apprentissage des formes (Tao), qui sont des enchaînements de mouvements qui selon les principes du style, s’exécutent seuls, sans force, de manière fluide et complètement détendue. La première forme, la plus fondamentale, s’appelle la Siu-Nim-Tau, la « forme de la petite idée primordiale ». Cette forme enseigne aux débutants à garder l’équilibre, à placer correctement ses bras et ses jambes, à être stable et enraciné. Elle apporte également concentration, patience et discipline.

La deuxième étape dans l’étude du Wing Tsun est le « Chi-Sao ». Un exercice avec partenaire qui permet l’apprentissage des réactions à partir des sensations tactiles. Le Chi-Sao peut se pratiquer les yeux bandés. On retrouve les mouvements acquis dans les taos, sous formes d’attaques et de défenses enchaînées, le Chi-Sao, exercice fondamental est appelé « l’âme du Wing Tsun ».

L’apprentissage du Chi-Sao dans le Wing Tsun Kung Fu se fait de façon structurer au travers des sections se rapportant au niveau du pratiquant.

En plus du Chi-Sao, des programmes de réflexes aide à l’acquisition des réactions réflexes.

La troisième étape comprend des applications libres « Gwo-Sao », exercices de combat. Les réflexes venant du Chi-Sao servent à maitriser les attaques libres même si celles-ci sont exécutées avec toute la force de l’attaquant.

La forme du mannequin de bois Mok Yan Chong est la finalisation d’un entraînement abouti. Elle comprend les  3 formes fondamentales que sont : Siu Nim Tau, Cham kiu (chercher le pont), Piu Zhi (les doigts projetés). Les techniques de jambes et les déplacements de la fleur de prunier y sont également incorporées.

Les armes du Wing Tsun Kung Fu

Les exercices du  bâton long ou plus exactement la forme des six points et demi  Luk Dim Bun Gwaan : Originaire  du légendaire Kung Fu Shaolin. En plus d’être un formidable outil de renforcement musculaire, cette pratique permet de mieux cerner les différents concepts techniques du style Wing Tsun.

Pour finir la formation à un niveau avancé, les techniques des doubles couteaux ou la forme des huit tranchants Bart Zham Dou : Ces lames sont le prolongement des bras et là aussi les techniques rappellent celles éxecutées à mains nues ; conçues pour affronter des armes longues ou courtes.

Relation entre les Taos dans le Wing Tsun

Le sens de progression en Wing Tsun Kung Fu.

Dans l’ordre : Siu Nim Tau, Cham-Kiu, Piu-Zhi, la forme du mannequin de bois, du bâton long et des doubles couteaux et les interactions entre chacune de ces formes.

De plus : Une forme de boxe, de coup de coude, de coup de pied.

La forme appelée « fleur de prunier » réunit le Chi-Sao et les applications libres. Cet ensemble forme un tout indissociable, un système.

« Wing chun, Wing Tsun, Ving Tsun, yong chun, … : Même art ! »

Le site de l'académie
Fermer le menu